La race humaine se définit faussement par le corps d’incarnation dans lequel se manifeste des âmes d’origines stellaires très diverses, faisant fi du large spectre vibratoire de ces âmes. L’expérience humaine est souvent choisie, fréquemment imposée et parfois utilisée à divers desseins. Nous sommes tous en apprentissage. Nous comprenions les règles auxquelles nous serions soumis bien que nous les ayons oubliées. L’art du voyage astral ou projection astrale fut également enseveli.

En choisissant de travailler à activer mes centres énergétiques, je me tourne vers l’intérieur pour trouver la Connaissance. Je recours peu au voyage astral pour découvrir les réalités, maitrisant mal mes projections astrales et m’exposant souvent à des dangers.

L’information retranscrite sur les civilisations dites extraterrestres est manipulée, déformée et extrêmement limitée. Les sources sont obscures ou oubliées. Les témoignages se portent souvent sur les quelques races habituelles. La désinformation règne afin de créer de la confusion.

Je fais le choix de conter le récit de quelques voyages non pas pour aborder ma technique ou méthode propre de voyage astral mais pour laisser entrevoir que la nature de ces races peut nous être révélée par nos propres capacités. Il s’agit de mes récits et en cela ils ne doivent pas être considérés comme vérité absolue mais comme partage de Ma vérité soumise à mes filtres.

Voyage astral vers une race extraterrestre hostile

Mon esprit est en projection astrale au-dessus des nuages. Je m’élève jusqu’à atteindre la limite supérieure de la haute atmosphère terrestre. Emplissant mon champ de vision, le noir intersidéral est piqueté d’une myriade d’étoiles. Je demande à me rendre sur n’importe quelle planète. Je fixe une portion de l’espace et j’accélère subitement dans cette direction. Le champ des étoiles s’étire brièvement autour de moi.

Je suis en altitude sur une planète qui n’est plus la Terre. Le soleil de cette planète décline à l’horizon. Il semble s’agir d’une naine rouge. Je ressens que la luminosité est toujours faible sur cette planète. Le paysage est baigné d’un éclairage rougeâtre très particulier. Je vois des montagnes au loin. Je survole une cité. Tous les bâtiments sont noirs, aux pointes acérées. Les tours ont la forme de mandibules de coléoptères dressées à la verticale. Je flotte entre les plus hautes tours, jaugeant de l’importance de cette cité, fonctionnelle au détriment de tout esthétisme selon nos critères humains. Ce monde est froid, hostile et agressif. Je ressens que la cité grouille d’êtres en son sein même si aucune agitation extérieure ne vient le démontrer.

Subitement, je me sens interpellé. Une créature apparaît et emplit mon champ de vision. Elle ressemble à un insecte noir, une sorte de fourmi mais avec une tête sur laquelle saillit de courts appendices pointus. Elle s’adresse à moi dans un cliquetis de sons incompréhensibles. Ses yeux rouges me fixent mais cherchent en même temps quelque chose ou quelqu’un. Bien que son langage me soit inintelligible, une forme de compréhension s’opère quand même. L’être devant moi est en charge de surveiller ce genre d’intrusion astrale. Il ne comprend pas pourquoi je suis venu et ce que je suis venu faire. Je ressens avoir bravé un interdit. J’aurai même dû être intercepté plus rapidement. Il y a vraiment de la surprise et de la gêne dans ce que je perçois chez mon interlocuteur. Un deuxième arrive. Il est encore moins amical que le premier dont il est visiblement le supérieur. Son cliquetis est très fort et agressif, il plonge son regard en moi. Je comprends que sa planète est une planète interdite. Ils ne veulent pas d’interaction avec les autres races. Ils ne visitent personne et n’accueillent personne. Il ne comprend pas pourquoi j’ai défié cet interdit ni comment j’ai réussi.

Sans crier gare, il émet un hurlement à mon encontre. Non pas un cri mais une vibration stridente qui vient me vriller le cerveau. Je prends conscience que mon corps physique resté allongé ressent cette douleur physique. L’être m’expulse littéralement. Je me vois m’éloigner de sa planète mais cela se poursuit. Je n’ai plus qu’une pensée, trouver refuge ailleurs.

Voyage astral vers une race extraterrestre amicale et curieuse

Je me retrouve à la surface d’une planète dont le paysage se démarque tant par la profusion de couleurs vives que par la nature même de la flore. Il n’y a rien de commun. Les plantes et les arbres sont de formes bulbeuses, douces et arrondies que l’on pourrait assimiler aux plantes succulentes, dites grasses, avec leurs formes charnues. La comparaison ne peut aller plus loin. La densité semble différente, plus légère. Les textures ont un côté intangible. Les règles qui régissent la matière sur ce monde sont très particulières. Mes repères sont absents et je suis décontenancé.

Une forme de vie animale est présente. Je les assimile instinctivement à des herbivores tels des vaches qui paissent dans les champs. Elles sont d’un jaune vif sans membre inférieur ou supérieur, un peu comme des Barbapapa sans bras. L’une d’entre elles se rapproche et communique télépathiquement avec moi. Je me sens confus de l’avoir réduite au rang d’animal. Elle s’en aperçoit mais ne s’offusque pas du tout. Nous communiquons en toute aisance. D’autres nous rejoignent. Elles manifestent une grande curiosité à mon égard, me demandant d’où je viens. Elles me disent ne pas avoir souvent de la visite car peu leur montre de l’intérêt. Elles n’ont aucun goût pour le développement technologique et mènent une quête spirituelle. Elles ont plus de questions pour moi que moi pour elles, toujours désarçonné par cette rencontre.

Une civilisation carrefour

Je glisse dans l’atmosphère d’une planète orbitant autour d’une étoile à environ une vingtaine d’années-lumière de la Terre. Je ne sais pas pourquoi j’ai reçu cette information, sûrement soufflé par un guide qui m’accompagne lors de ce voyage astral. Le paysage pourrait se situer sur Terre. Un panorama de vallées et de collines verdoyantes s’étend jusqu’à l’horizon. Une grande tour s’élance très haut dans le ciel. Elle est massive mais aux courbes fines et aux reflets iridescents. J’aperçois au loin trois ou quatre tours similaires. Cette civilisation concentre son développement dans ces tours de verre qui feraient pâlir le plus haut de nos gratte-ciels terrestres. Leur surface au sol est la plus faible possible pour laisser la nature à elle-même.

Je suis surpris que mes déplacements se fassent selon des courants. Bien que j’aperçoive des nefs aériennes glisser d’une tour à l’autre ou s’élancer au loin, je prends conscience qu’il y a beaucoup d’êtres en projection astrale avec moi. Je discerne l’énergie d’entités invisibles qui glissent avec moi le long d’autoroutes astrales. Toutes circulent librement comme moi mais je sens la contrainte de suivre ces routes invisibles. Elles sont très fréquentées. Tout semble relever d’une mécanique astrale inconnue. Bien que je ne les connaisse pas, l’effet de masse induit des règles de déplacement qui me sont imposées.

Cette planète est un carrefour de civilisations, un point de passages multiples, des portails de transfert. Je n’arrive pas à rentrer en contact avec qui que ce soit. Je me sens repartir de cette planète.

La grille planétaire

De retour vers la planète Terre, toujours en voyage astral, je suis invité à l’observer avant de revenir dans mon corps. Cette fois-là m’a permis de comprendre que j’ai toujours été accompagné d’un guide lors de mes voyages. Je sens qu’il souhaite que j’observe une trame éthérique qui enserre la Terre. Je suis juste au-dessus, je la vois d’un bleu violet électrique avec un maillage assez serré. Je n’ai pas su s’il s’agissait d’une grille cristalline ou d’une grille éthérique des archontes. Ces deux concepts m’étaient encore inconnus lors de cette expérience.

Grille des archontes autour de la TerreMon guide souhaitait que je prenne conscience de cette grille. Je ressentais plutôt qu’elle nous enfermait et qu’il n’y avait que d’étroits passages pour la traverser. Je compris qu’il me guidait pour passer au travers même si je n’en ai jamais eu le souvenir.

Base souterraine sur Terre

Lors d’une sortie astrale, je me souvins avoir plongé dans un lieu profondément enfoui sous terre, possiblement au Canada. Je suis dans une base dont les couloirs et les salles sont éclairées d’une lumière blafarde. Je survole une salle comme si j’étais au plafond. Il n’y a qu’une seule race d’êtres, de type insectoïde. Ils ressemblent à des mantes se tenant debout. Ce sont des scientifiques. Cependant, je suis écœuré de voir qu’ils pratiquent des manipulations génétiques sur du matériel humain. Je vois des membres disséqués ou des corps entiers baignant dans des cuves. Je ne détaillerai pas davantage mes observations.

Ces êtres sont affairés. Plusieurs ont conscience de ma présence car ils m’observent tout en poursuivant leurs travaux. Je ressens ne pas avoir besoin de les craindre et qu’ils n’ont rien à me dissimuler ne représentant pas une menace pour la confidentialité de leurs expériences. Comme je m’attarde pour les observer, je vois que l’un d’entre eux me signale à d’autres êtres avant de reprendre sa tâche. J’éprouve alors seulement une crainte sourde. Je sens qu’il faut que je parte car ceux qui vont venir me chasser sont d’une autre race et qu’ils sont très inamicaux.

Conclusion sur ces voyages astraux

Tout voyage astral ne m’ouvrit qu’une perception de surface sur les autres mondes et les peuples qui les habitent. Ils nourrissent le mental dont l’entendement n’a pas les repères nécessaires pour une compréhension en profondeur. Je ne voyais que l’apparence des choses. Je n’apprenais pas leurs orientations, leurs dynamiques évolutives, ne percevais pas leur plan de conscience. Je n’ai pas pu mieux me représenter les êtres de la nature, les dragons, les êtres vibrant à la fréquence angélique, les êtres de l’Intra-Terre ou les êtres extraterrestres. Je ne me suis pas mieux compris. Je n’ai pas progressé sur la maîtrise de ma multidimensionnalité. Je n’y ai pas retrouvé mes mémoires stellaires. Je n’ai pas mieux compris les enjeux actuels des différentes factions dans le jeu terrestre. Je n’y ai pas vu ma mission de vie ni mon plan divin personnel.

Le voyage astral reste un outil et n’est pas sans danger. La voie du Cœur est celle qui m’ouvre à moi-même, à mes expressions multidimensionnelles, qui me connecte aux guides issus de diverses hiérarchies et origines stellaires.

Crédit illustration : Stephan Martinière

Par Samuel sous www.leretourdesdragons.com

Print Friendly

25 Réponses

  1. Eurélie

    Bonsoir! Je suis contente de tomber sur ce site car je pratique depuis une dizaine d’année le voyage astral voulu ou non. Depuis peu, je dirais 1 an peut-être, je me retrouve projetée sur d’autres plans dans lesquels je fais des rencontres! J’avais partagé mon expérience sur un autre site et on m’avait rétorqué que l’onirique s’y était mêlé et que rien de tout cela n’était vrai malgrè mon ressenti trés fort (échange parfaitement conscient avec d’autres êtres)! J’ai visité des villes tellement différentes de ce qu’on peut trouver sur terre avec une architecture très futuriste, et rencontré des gens qui m’ont donné des conseils (très utiles) à appliquer dans ma vie consciente. Je suis rassurée de voir que les vifs et intenses souvenirs que je garde au réveil ne sont pas le fruit de mon imagination!

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour Eurélie,
      Tes expériences vécues n’appartiennent qu’à toi, ne laisse jamais autrui savoir mieux que toi ce que tu vis 🙂 Échanger avec d’autres doit seulement permettre de mettre en perspective ses propres expériences, que ce soit pour en affiner ou en ajuster les perceptions et la compréhension. Tu es seule maîtresse de ce retour d’expérience. Face à l’inconnu, les égos s’arc-boutent face à ce qui dépassent leurs paradigmes. Ceux qui n’ont pas encore vécu ce qui est perçu comme impossible n’ont d’autres reflexe que le rejet. Tu es libre ici d’écrire tes récits de voyages astraux, aussi incroyable soient-ils^^

      Répondre
  2. Ludovic

    Bonjour, j’ai toujours voulu faire ce genre d’expériences, j’ai des livres sur le sujet comme « le voyage astral pour débutant » de Richard Webster. J’ai vu des dizaines de vidéos et autres, mais je n’ai jamais réussi (peut être une fois, je crois, mais quelqu’un est venu tout gâcher malheureusement et je n’ai plus jamais réussi). Comment procéder s’il vous plaît ? Je vous remercie.

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour Ludovic,
      Tout jeune, j’avais moi-même lu des livres et acheter des cassettes audio de méditations guidées pour sortir de son corps. Cela n’avait rien donné. J’étais focalisé sur le résultat ou plutôt l’absence de résultats. Mais j’ai appris les bases du travail préparatoire. Ce n’était écrit nul part mais la répétition de mes essais m’a fait comprendre que je devais écrire mon propre protocole. Est-il applicable pour autrui ? Je ne sais pas. Ce que je vois dans mon cheminement intérieur, d’autres n’y verront pas l’ampleur de l’engagement intérieur que je me suis résolu à y mettre.
      Sur mon blogue, les personnes viennent pour tel ou tel sujet, mais ne voient pas que cela constitue un tout. Il n’y a pas de réussite indépendante de tout le processus requis. La connaissance intérieure, le travail de guérison de ses blessures émotionnelles, l’acceptation de ses hontes, le dépassement de ses doutes m’aident à m’alléger. Sortir de son corps, c’est le ramener dans un état purifié, dans un état cristallin. Détaché de mes lourdeurs, je sors de mon corps.
      Je ne sors pas quand je veux de mon corps, il me faut une préparation personnelle et il me faut un but qui n’est pas celui de la curiosité. Je vais là où je dois apprendre quelque chose. Je peux émettre une intention mais la destination exacte échappe souvent à mon contrôle.
      J’ai découvert que l’on est peut-être dans l’invisible mais que des entités nous voient parfaitement. Le voyage astral n’est pas à prendre à la légère. Je demande à des guides de m’accompagner et de me protéger. J’ai encore tant à apprendre et à perfectionner.
      Je terminerai par un exemple concret. Il y a plein de sites conspirationnistes sur la toile qui s’excitent sur ce que nos élites fomentent. Pourquoi la projection astrale ne permettrait-elle pas d’aller voir ce qui se trame réellement ? Parce que ceux qui s’arrogent le pouvoir terrestre savent s’en prémunir. Essayer de jouer les espions dans une réunion secrète et avant même que votre soi projeté ne parvienne à leurs murs, des entités sombres vont venir vous intercepter. Des gardes de sécurité dans le monde physique, des présences de sécurité dans l’astral…
      Au-delà des techniques pour induire un voyage astral, il y a aussi la préparation à ce que sont les mondes éthérés.

      Répondre
  3. Tulipes

    Bonjour,
    Lors de mes voyages conscients qui ont duré plusieurs jours – à moins que le temps ne soit pas le même – je me trouvais dans le même endroit, la même ville. La magie y était quotidienne, moi je refusai de l’utiliser par conviction religieuse.
    J’ai rencontré des Égyptiens dans la vallée des morts qui m’attaquaient, ils souhaitaient me tuer.
    Je me suis retrouvé avec la force et l’esprit de Jeanne d’Arc.
    Une de ces entités, à ce moment là, est venue me parler (Je voulais voir de près celle dont tout le monde parle.)
    Je me suis faite vampiriser mon énergie au niveau des chakras surtout du cœur.
    Une puissante énergie radioactive que je ressentais constamment dans cette terre parallèle.
    Et une impression d’être soulée sans boire d’alcool.
    Les odeurs de souffre étaient fortes.
    Les bruits très forts.
    Il y avait quelques colosses qui se mettaient de temps à autre non loin de moi et qui manipulaient cette population afin qu’elle soit hostile envers moi.
    Une femme m’a dit que j’étais medium et guérisseuse. Une autre que j’étais beaucoup à aimer.
    Dans ce monde là, les prêtres buvaient du whisky sans que personne ne soit choqué ! Sauf moi.
    Un homme m’a demandé de partir car je n étais pas chez moi.
    J’avais deux guides lumineux qui me parlaient mais je ne les ai jamais vu.
    Les bâtiments d’un jour à l’autre changeaient de couleur. Les portes et vitrines des boutiques étaient inversées ainsi que la déco. Je suis allé à l’hôpital car mon rythme cardiaque était de plus en plus faible. Sur le brancard évanouie aux urgences toujours dans cette dimension, une grosse voix grave qui me fait revenir à moi disant au médecin de me faire des analyses et précisant de me faire aucun mal.
    Quand je vivais dans ce monde parallèle je ne savais pas que j’étais dans une autre dimension. J’ai eu peur en me disant que j étais peut-être morte. Dans ce monde, je ne pouvais regarder les gens dans les yeux car ils m’envoyaient de l électricité sur le troisième œil pour me manipuler.
    Je pouvais faire de la télépathie. Ils pouvaient pénétrer dans mon esprit pour apprendre ce que ils voulaient sur moi. Les vampires devaient être invités pour entrer.
    Il y avait aussi des êtres bienveillants aux yeux couleur marron clair or qui faisaient pénétrer en moi une chaleur réconfortante.
    Bref, j’ai dû visiter plusieurs mondes parallèles. Les personnes me confondaient avec deux autres filles que je n’ai pas croisé. C’est depuis peu et avec recul que j’ai pris conscience que j’étais dans ces autres mondes parallèles identiques à la terre sauf au niveau de la population.
    Si quelqu’un a vécu une expérience similaire, je serai ravie de pouvoir partager nos expériences.
    Merci de m’avoir lu.
    Fleur.

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour Fleur,
      J’ai conscience de plusieurs astrales durant me nuit. Je me vois quitter mon corps puis y revenir. Je ne reste dans cette « dimension » mais je me retrouve dans un monde dit astral. C’est une copie de notre monde physique mais avec des lois aberrantes si on compare avec notre vie quotidienne. Ton témoignage m’invite à raconter ma dernière projection astrale dans ce plan d’existence. Il est envoûtant et terrifiant selon. Il est peuplé de consciences négatives qui se jouent aisément de nous. Mais nos guides de lumière sont aussi présents.

      Répondre
  4. Pierre

    Salut Samuel!
    Ça fait un petit bout de temps que je cherchais quelqu’un qui fait des voyages astraux comme cela. Je lisais auparavant des témoignages qui ne correspondaient pas à ce que j’ai vécu durant mes projections vers d’autres planètes et même d’autres dimensions mais depuis quelque temps je fais le même voyage qui me dirige vers le bas constamment sans pouvoir aboutir vers quoi que ce soit et dans une même séance c’est une répétition qui se fait comme une image en boucle. Je me demandais si t’aurais vécu quelque chose de semblable.
    Merci d’avance!
    Pierre

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour Pierre,
      Il m’arrive parfois d’être « détourné » pendant une projection astrale involontaire. Bien que l’on en ait pas souvent conscience, notre corps astral se détache la nuit de notre corps physique. En conscience, nous l’employons pour nous projeter vers des lieux normalement inaccessibles, c’est ce que j’appelle le voyage astral volontaire. Mais pendant la phase de rêve, ce dédoublement n’est pas induit mais se fait spontanément. C’est à ce moment que parfois je suis tiré vers le bas comme ici https://www.leretourdesdragons.com/entite-reptilien-ombre/ ou vers le haut mais dans une réalité différente (je vais le raconter prochainement).
      Je pense comprendre que lorsque nous sommes enfermés avec notre corps astral dans un hologramme qui nous détourne de la réalité, c’est une forme de prédation énergétique dont on fait l’objet. C’est très complexe et de mes propres expériences, je ne peux tirer aucune conclusion pour quelqu’un d’autre.

      Répondre
  5. Véronique

    Bonjour, depuis plusieurs années, à chaque semaine je rêve au moins une fois par semaine, voir plus, que je me fais poursuivre par des zombies. Une amie très ouverte spirituellement m’a expliquée que je faisais peut être des voyages astraux sur d’autres planètes et que mon cerveau devait interpréter les images avec des choses connues comme des zombies, mais qu’en réalité ce que je vis serait une visite régulière dans une autre civilisation. Elle m’a expliquée aussi que nous sommes dans une nouvelle ère et que certaines civilisations en guerre viennent chercher des âmes endormies pour les aider à faire la guerre, ce qui expliquerait pourquoi je me sens en danger dans mes rêves. Qu’est-ce que tu en penses et comment puis-je me souvenir de ces moments sans que mon cerveau modifie les images ? J’ai déjà consulté pour voir si c’était une forme d’anxiété ou de stress, j’ai même été me faire guérir par des prières, rien n’a fonctionné.

    Répondre
    • Samuel

      Mes expériences de voyage astral m’ont amené à rencontrer des formes physiques nouvelles pour moi et mon esprit n’a pas modifié leurs apparences afin de les faire correspondre à la plus proche référence disponible dans ma conscience. En voyage astral, c’est pour moi tout aussi réel que le quotidien vu au travers de mes yeux physiques. En voyage astral, je suis éveillé et je prends des décisions avec l’aide de guides qui m’accompagnent.
      Il y a des formes de projections de conscience où je ne contrôle pas mes faits et gestes. Cela se déroule en phase de sommeil dans ce cas, et je peux être amené à faire des mauvaises rencontres dans des lieux angoissants. J’en parle ICI une fois. Il s’est révélé que c’était une entité négative qui distrayait ma conscience par un scénario qui engendrait la peur et l’angoisse afin qu’elle se nourrisse de ces émotions que je produisais. Il a fallu que je prenne conscience que ma vision était manipulée et que je visualise une porte de sortie, de m’y engouffrer pour me réveiller et repousser l’entité.
      Concernant les hypothèses que tu listes, seule toi peut trouver la réponse. L’article que je te donne en référence est mon expérience la plus proche – peut-être de ce que tu vis -.

      Répondre
  6. amysage

    Merci pour votre témoignage, je souhaitais depuis longtemps entendre quelque chose comme ça.
    Mes sorties hors du corps ont disparu comme elles avaient commencé et j’ai toujours été très sédentaire, alors que vous êtes allé très loin avec aisance.
    Il doit y avoir des niveaux de possibilités différents pour chacun, mais ce que vous dites me parle, entre autre les « autoroutes ».

    Merci

    Répondre
    • Samuel

      L’homme aurait dans sa génétique la carte des étoiles, de par les différents dons génétiques de nombreuses lignées stellaires. Cela expliquerait pourquoi en émettant une pensée vers telle destination, aussi éloignée soit elle de la Terre, notre corps astral peut nous y projeter avec précision.

      Répondre
  7. La curiosité

    Comment faites-vous pour accomplir ces voyages spirituels car j’aimerais savoir si tout mes rêves ou du moins certains sont hypothétiquement des voyages astraux.

    Répondre
    • Samuel

      Je définis en tant que voyages astraux seulement ceux qui sont fait en conscience et non pas en rêve lucide. Je me suis essayé à plusieurs techniques mais c’est un dérivé personnel d’une technique de remote viewing. Je ne la décrirai pas car sa facilité apparente cache un travail intérieur long. Mes partages ne sont pas une invitation à s’engager sur cette voie mais le souhait de dépasser ce qui s’écrit sur le web pour faire des voyages astraux mais qui ne racontent rien de leurs voyages et pour ouvrir sur d’autres réalités que les sempiternelles descriptions d’extraterrestres dont la similitude navrante n’a d’égale que l’invérifiabilité d’obscures sources. Que cela soit de la vision à distance ou un voyage astral, c’est éprouvant et je modère mes expériences. La curiosité n’est pas le bon leitmotiv. Et tout ce que j’écris est à prendre avec discernement 😛

      Répondre
  8. Clément

    Bonjour, passionné depuis toujours par les autres mondes que celui de la Terre je trouve votre article très intéressant et je vous en remercie de m’avoir montré d’autres mondes.
    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai beaucoup été intéressé par la « race barbapapa ». On pouvait vraiment ressentir un sentiment de paix et d’harmonie dans leur monde et beaucoup d’amour en eux. Par pur curiosité pouvez-vous m’en dire plus sur ce monde s’il vous plaît ?
    Merci beaucoup.

    Répondre
    • Samuel

      Lors de mes voyages, je suis accompagné de guides qui ne s’adressent pas directement à moi mais qui sont assurément à l’initiative d’intuitions fortes. J’étais dérouté par cette planète. À la différence des autres, je ressentais que je ne pourrais la placer sur une carte du ciel autour d’une étoile observable. Cette planète semblait être dans un champ vibratoire qu’aucun instrument physique terrien ne serait capable de percevoir. On nous dit que l’on invente rien mais que l’imagination provient de perceptions de notre inconscient. Est-ce que les créateurs de la série Barbapapa ont fait un « voyage » vers ce genre de mondes dans leur sommeil sans en avoir garder consciemment souvenir ? Peut-être…
      Ces créatures évoluent dans un monde physique mais avaient clairement perçu ma présence non physique. Elles savaient quel était mon corps physique sur Terre et s’en montraient très intéressées. Les membres, les poils, les cheveux étaient quelque chose qu’elles relevaient sans pour autant être leur première rencontre avec des formes humanoïdes. Elles me laissaient simplement savoir que les « humanoïdes » ne se projetaient pas souvent sur leur planète. Elles ne craignaient rien, se sentant comme hors d’un certain jeu ou de certaines luttes qui peuvent se dérouler ailleurs. Je me sentais bien parmi elles mais elles s’étaient rassemblées autour de moi si vite et si proche que cela me perturbait. C’est comme si elles cherchaient à me toucher. J’avais atterri chez elles pour fuir la planète hostile précédente, je sentais cette planète comme un refuge. C’était comme si la négativité ne pouvait s’y rendre. 🙂

      Répondre
      • Clément

        Merci beaucoup pour votre réponse 🙂
        Effectivement, j’avais pensé la même chose que vous pour le créateur des Barbapapas. Comme pour toutes les « créature imaginaires »crées par l’Homme je pense qu’il y a eu un vécu passé dans cette « invention ». Par exemple, il y a une très forte probabilité que les sirènes ou cyclopes existent dans d’autres mondes et ont été crée inconsciemment.
        J’aime beaucoup votre site et vous souhaite un bonne continuation dans votre quête de la spiritualité et de l’amour 🙂

      • Marie

        Bonjour j’ai fait auparavant spontanément des voyages Astral dont j’en ai gardé des souvenirs très forts c’est différent des rêves. On voit beaucoup mieux, on ressent beaucoup plus fort les choses etc. Mais ne sais les faire à volonté. Je me dis que si je dois les refaire mes guides me le montreront. Effectivement je crois que les dessins animés et films sont inspirés des mondes parallèles, c’est pourquoi j’adore les regarder j’en tire tjrs un enseignement ou une idée. Merci de ces échanges.

      • Samuel

        Bonjour Marie. Les voyages astraux pendant le sommeil ne sont pas toujours reconnus comme tels car le fait de voyager vers des mondes dont la nature et les lois physiques sont différentes peuvent les faire apparaître comme une création farfelue de notre esprit. C’est pour ça que j’ai fait « quelques fois » des voyages en conscience pour me fournir des certitudes tangibles.
        Lorsque je regarde un dessin animé ou un film fantastique, je demande à mes guides de me dire quand il y a quelque chose de juste qui a été capté par le scénariste. Ainsi, en lisant Eragon par exemple, je recevais des impulsions du genre « ça c’est une chose vrai » ou « il y a une base réelle derrière ceci ou cela ».

  9. dottor

    Bonjour,

    je tiens a vous communiquer mon soulagement quand je lie votre vécu, j’ai également vécu la même chose a l’identique pour les grille de notre planète bleu mais bien plus encore….. . Ou en êtes vous dans votre recherche de la connaissance? Je vous propose de nous contacter pour évaluer ensemble des pistes de réponses a notre quête, même si je pense que pour ma par j’en suis au stade ou je désire juste détailler car je connais le fond * désormais.
    Peut être une conversation sur mon mail.
    Merci

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour,
      J’apprends à ne plus être trop dans le mental qui cherche perpétuellement réponse à tous. Certains mystères se laissent découvrir avec le temps lorsqu’on est prêt. Je vais vous écrire car j’ai toujours plaisir à échanger 😀

      Répondre
  10. julie

    Ce qui n a pas d interet pour soi n a donc pas d interet en soit? L etre humain n aurait jamais evolue sans curiosite et sans envie de decouverte. Alors Rassurer l ego de quoi? Qu on est mieux a rester a la maison? C est sur l ego y est plus confortable. A chacun de choisir sa voix d exploration et pour cela aucune experience de ce type est a prendre ou a laisser parce qu on ne connait pas encore les raisons en soit. Lacher prise et faire confiance a la vie meme si parfois l imagination prend le dessus et ainsi on comprendra l interet de tout cela. Julie

    Répondre
    • Samuel

      S’il n’y avait aucun intérêt, je n’en aurais pas fait un article. Elle ne m’est pas toujours connue la véritable raison qui me conduit à suivre les impulsions de faire certains articles. Je mets le voyage astral au service des outils d’enseignement de mes guides mais je ne le mets plus en dehors de leur sagesse et du cheminement initiatique qu’ils me proposent.

      Répondre
  11. Martine

    Je suis contente Samuel que tu conclues le partage de tes expériences de cette façon… j’avoue que quand j’ai vu le sujet, j’avais hâte de voir ce que tu en avais retiré sur le plan de l’Etre et la leçon que tu en as tirée correspond à ma conclusion. Lorsque je faisais ce genre d’expériences dans les années 90, c’est vrai qu’elles me donnaient accès à d’autres réalités mais n’était-ce pas pour rassurer mon ego ? sans doute que oui parce qu’un jour mon Etre a dit stop. J’ai écouté et maintenant je sais que seule la voie du coeur nous fait vraiment évoluer grâce aux expériences que la vie quotidienne ici maintenant nous propose. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne fera plus jamais ce type de voyages mais seulement s’ils sont utiles au Plan divin.

    Répondre
    • Samuel

      Bonjour Martine,
      Je témoigne de mon passage par ces expériences de voyage astral. Parfois induites mentalement, certaines projections se sont faites sans mon accord conscient. Je ressentais davantage la présence d’un guide alors. Je pense que j’en ai vécu beaucoup dont je n’ai pas gardé le moindre souvenir.
      Certes je m’enrichis davantage par les guidances qui me sont proposées naturellement.
      Ces expériences font partie de moi et s’inscriront en leur temps dans une compréhension plus globale.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.