Crânes de cristal : le clan des Xi

Tenir face à soi un crâne de cristal entre ses mains place la pensée hors dans ce monde de dissipation et de tumulte. Notre Cœur, maître du spirituel et guide du temporel, se gonfle sous l’influx de l’énergie cristalline. S’engager dans la voie d’un Porteur de crâne créera une profonde transformation pour celui ou celle qui trouve une place...

Crânes de cristal : le clan des Xa

Dans le cours d’une vie à la rythmique lancinante, un hôte irrévérencieux vient parfois en troubler la marche. Sa nature et sa présence subtile peuvent souvent dépasser l’entendement pour un esprit cartésien. Mais rien ne se produit dans une existence qui n’aurait été appelé par notre Âme, peu importe si le mental et la personnalité s’y soient préparés ou...

La venue du Grand Monarque en soi

À partir d’une ébauche fragile peut surgir un Être de gloire. Cette terre qui le voit prendre chair, est périlleuse et soumise à tous les sacrilèges. Sous la férule des hommes, ce monde est une perpétuelle agression contre sa divinité intérieure. En entrant dans le séjour matériel de la vie terrestre, cet Être s’est laissé habiller de comportements limitatifs....

À quel culte l’homme se soumet-il

La vision duelle de toute chose est aussi confortable que le maintien des croyances profondément ancrées. Le monothéisme a majoritairement supplanté le polythéisme, affirmation simple et claire. Un seul Dieu remplace un panthéon de divinités dans l’esprit des hommes. En parcourant les allées d’une bibliothèque, j’ai été poussé à m’aventurer dans le rayon des auteurs classiques, ce que je...

Où se cachent les dragons

En touchant mon Âme, ce Soi lunaire si longtemps absent de la conduite de mon existence, je la reconnais pour ce qu’Elle est en vérité. Mon Âme est une partie différenciée de ce que je suis au-delà de ce monde. Au-delà de la vie terrestre règne en plénitude notre Soi indifférencié, appartenant au Soi solaire, à l’Esprit, et enfin...

Les dragons ou nos racines oubliées

Avant la venue des hommes, les ombres majestueuses des dragons au ciel caressaient déjà la frondaison des forêts, léchaient l’herbe des prairies, effleuraient les sommets des montagnes, glissaient sur les dunes des déserts, éclipsaient le miroitement des océans et des glaciers. Planète utérus, notre Terre-Mère fut ensemencée d’étincelles de vie des Grands Dragons de la Source. Sous leur égide,...