Je désire relater une expérience forte d’adombrement qu’il m’a été donné de vivre au mois de juillet 2013.

En me remémorant les évènements, je me rappelais avoir été balloté émotionnellement plusieurs jours auparavant. J’avais beaucoup hésité à cette époque pour en parler car il s’agissait de l’une de mes toutes premières expériences. Les mois suivants ont été également riches en la matière et m’ont permis de me faire confiance, d’avoir simplement confiance rétroactivement en ce que j’avais expérimenté ce jour-là. Dans mon récit, je saute des étapes et de nombreux détails afin de ne pas diluer la mise à nu que j’avais eue en ce samedi d’été.

Les deux semaines précédant ce jour, un certain nombre d’éléments se mettaient en place sans offrir de liens apparents entre eux. Je les avais simplement accueillis et j’avais suivi les « directions » qui m’étaient transmises en laissant le plus possible mon mental hors jeu.

Parmi ces éléments, je cite :

  • des « directions » pour des actions suggérées par mon compagnon cristallin (je ne travaillais qu’avec un seul être de cristal à cette époque, et cela faisait à peine trois mois que nous étions réunis et un peu moins que je percevais ses communications),
  • une attirance pour visiter une zone peu accessible d’un boisé,
  • la résurgence de mon attrait pour les vouivres (j’avais une fascination pour elle à mon adolescence et ce souvenir s’était rappelé à moi très étonnamment),
  • la transmission toute récente d’un esprit dragon ancré dans un crâne en forme de tête de dragon, par un ami passeur de crânes.

Mon contexte psychologique était que j’étais enfin assez à l’aise dans la communication avec mon entité cristalline mais que les dragons et les êtres de la nature me semblaient un saut trop important pour mon ouverture d’esprit et mes capacités psychiques.

Prélude à l’expérience d’adombrement

Je ressenti donc le besoin de retourner ce samedi dans un lieu particulier du boisé. Je ne le décrirai pas ici ni n’expliquerai comment j’y avais été conduit la première fois, le samedi précédent. Je sentais que cette visite serait différente de la précédente. Mais éprouvé par des secousses depuis plusieurs jours, je ne cherchais pas à analyser ni à mentaliser des attentes pour cette visite. Après les salutations et les offrandes aux êtres de la nature (j’avais foi en leur présence mais ne ressentais pas leur présence, du moins à cette époque). Je plaçais le crâne dragon au centre du lieu, mon compagnon cristallin dans la rivière attenante. Je m’assis sur un rocher au milieu de la rivière et je fis une méditation. Mes pieds baignaient dans le courant froid de la rivière.

Mon attention se porta alors sur mes pieds car j’avais vraiment l’impression de me faire chatouiller, que quelque chose tournait autour de mes chevilles. L’eau était transparente et je ne voyais rien de particulier, mais cela continuait. Une petite sensation au niveau de mon premier chakra se manifesta ensuite. La sensation de mes pieds dans l’eau changea, ma relation avec l’eau changea, plus aucun inconfort avec la température très fraîche du courant.

La phase 1 se déclencha. Mon humeur changea brutalement, je devins inexplicablement joyeux, détendu, je ressentais un rare bien être. Cela remontait du premier chakra vers le haut de mon corps.

La phase 2 s’enchaina tout aussi soudainement. Quelque chose au plus profond de moi remonta, une énorme culpabilité (de quoi?), je me rendis compte du mal que j’avais fait (comment? à qui?), je me mis littéralement à pleurer à gros sanglots (ce qui en tant qu’homme n’est vraiment plus mon style depuis que je ne suis plus un enfant). Je ne me contrôlai plus, mon regard se tourna vers la forêt et ce lieu particuliers et c’est vers là que je demandais pardon pour tout ce que j’avais fait. Je ressentis que cela portait surtout sur des vies passées. L’un de mes guides (compagnon cristallin ou esprit dragon) me dit alors quelque chose comme « C’est bien mieux comme ça, là c’est vraiment sincère, tu ressens quand ça vient du coeur et non plus du mental et tu commences réellement la rédemption ».

Ensuite cela s’arrêta très nettement. Des messages me parvenaient mais j’étais littéralement épuisé, vidé, je ne comprenais pas le sens des messages sur le coup. Je quittai les lieux très rapidement, vraiment chamboulé.

Consécutivement, il m’avait fallu deux jours pour digérer l’expérience. Je ne l’avais pas comprise sur le coup, il fallut que mon compagnon cristallin glisse des synchronicités pour que je comprenne ce qui s’était passé ce samedi. C’est lui qui m’amena vers le concept d’adombrement par un esprit de la nature (EDLN) que je ne connaissais pas. Et cet adombrement a été supervisé par l’esprit dragon, mon compagnon cristallin n’était là que pour la synchronicité des éléments, mais sur le lieu, c’est l’esprit dragon qui a été le chef d’orchestre de la mise à nu.

Messages reçus lors de l’adombrement

Et parmi les messages qui m’avait été transmis sur les lieux mais dont certains ne s’étaient éclaircis qu’après coup :
1. Il y a beaucoup d’entités au chevet de chacun de nous,
2. Il y a une complémentarité entre les entités cristallines et les êtres de la nature, chacune a ses prérogatives, mais elles forment un TOUT,
3. Les humains manquent à ce TOUT,
4. Bien que les EDLN nous fuient, ils ne peuvent plus nous laisser derrière, ils ont besoin qu’au moins certains d’entre nous occupions la place du chaînon manquant,
5. Face aux entités négatives qui se sont emparées de la Terre, les entités cristallines avaient fui, les EDLN se sont mises hors de portée.
6. Ces entités négatives et leurs serviteurs n’ont d’emprise que sur les hommes qui ont chuté, elles manipulent les hommes pour porter atteinte aux EDLN par nos actes et notre niveau vibratoire. Elles corrompent les hommes pour qu’ils ne s’élèvent pas en fréquence, bloquant tout le processus d’Ascension pour tous.
7. La mystification dont nous avons été gavée a pour but d’empêcher l’alliance entre l’Homme, les entités cristallines, les EDLN…. on est un enjeu pour les deux camps.
8. Dans des vies passées, j’ai été une marionnette de ces entités négatives contre ces êtres.

Même en publiant ce témoignage avec plusieurs mois de décalage, je vous demande de prendre beaucoup de recul par rapport à ce que je viens d’écrire et d’être très critique. J’avais écrit une semaine après cette expérience ces points 1 à 8. Je n’étais pas en état pour prendre des notes sur le moment. En en faisant un article pour le blog, je les retranscrits tels que je les avais perçu à l’époque, sans en changer le moindre mot.

J’aimais croire que l’EDLN qui m’avait adombré était une vouivre, puisque j’appelais de mes vœux une rencontre avec ces êtres depuis plusieurs jours à l’époque (mais je n’aurais jamais imaginé un contact sous cette forme). Aujourd’hui, je préfère simplement parler d’un adombrement par un esprit de l’eau inconnu.

Crédit illustration : inconnu

Par Samuel sous www.leretourdesdragons.com

Print Friendly

4 Réponses

  1. Heartlight26

    Comme ça résonne bien tout ce que tu décris! comme ça fait du bien à lire!
    Bel écho, cœur qui chavire, le puzzle se reconstitue en partie…
    Merci Samuel!
    Gwen

    Répondre
  2. Jacques

    Bonjour Samuel
    Je parcours le blog depuis un petit moment. C’est un réel plaisir de te lire, de te suivre. Et quelle modestie dans tes propos. Merci pour cette rencontre.
    Jacques

    Répondre
  3. Martine P

    Bonjour Samuel, ce témoignage est magique et très touchant. Merci de partager cette expérience enrichissante.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.