Les derniers écrits - Page: 3

Les 11 pétales de la conscience elfique

Les Elfes évoquent par leur seul nom une réalité intangible et mystique. Ils sont d’autant plus magnifiés dans l’imaginaire que leur véritable nature est au mieux parcellaire mais plus largement travestie. La connaissance des Elfes requiert l’érosion de nos certitudes. Ce que vous allez lire ici sur la nature réelle de la vibration elfique est imparfait. Il ne saurait...

De Ragnarök à Yggdrasil

Le Ragnarök est un récit prophétique qui terrifiait les hommes du nord de l’ancien temps. Cette apocalypse de la culture scandinave annonce le crépuscule des puissants et des orgueilleux. Ce mythe conte la perdition des hommes pétris de vanité après que chacun se soit arrogé le titre de dieu. Le monde des hommes sera alors au bord du précipice....

La conquête de notre Vide intérieur

Nous, l’Humanité, ne savons plus Aimer car nous avons cessé de Nous Aimer. Nous sommes tombés amoureux de tout ce qui répond à nos désirs, de tout ce qui satisfait nos besoins terrestres, de tout ce qui se soumet à nos attentes. Nous avons appelé à nous l’étreinte technologique afin de combler notre Vide intérieur. Nous avons renoncé à...

Les larmes des Kumara

De tous les secrets oubliés, il en est un qui résonne avec l’Ère du Verseau. Il est aisé de voir dans le nom de cette constellation zodiacale la décomposition phonétique Verse Eau. Ce que l’on ne sait plus, c’est que de nombreuses citées modernes prirent naissance sur des îles. Elles furent fondées plus spécifiquement autour de sources sacrées. Les...

La Voie des Rois

La Terre de Mû est perçue comme la Terre originelle selon les traditions orales des peuples actuels du Pacifique. Cette Terre primordiale accueillait alors une civilisation brillante et hautement spirituelle, à la surface d’une planète bien moins dense qu’aujourd’hui. Les vibrations de la planète et de ses habitants étaient alors plus élevées. La Terre de Mû constituait le cœur...

Le Roi caché

Bien que nous ayons oscillé des gouvernances monarchiques à celles républicaines, l’individualisme demeure le maître mot. Il n’y a point de colonne vertébrale qui donne une direction afin de mener l’ensemble vers l’harmonie. Les dirigeants défendent le pré carré de leurs privilèges octroyés. Les instincts les plus vils côtoient les plus nobles aspirations. Mais ils exploitent tous la naïveté...